Travail sur écran : attention les yeux !

Vous travaillez plus de 4 heures par jour sur écran ? A la fin de la journée, vous avez parfois mal aux yeux, ils vous piquent, vous brûlent, vous pouvez même avoir des éblouissements…

Effectivement, qui dit écran, dit vision de près, luminance particulière, effort d’attention et d’accommodation de l’œil.
Etre vissé devant l’ordinateur, c’est fatigant certes, mais est-ce dangereux ? Clignez un peu des yeux (vous comprendrez après pourquoi).

Fatigue oculaire

On cligne spontanément de l’œil dix à vingt fois par minute. Ces clignements ont un double objectif : protéger l’œil contre les agressions et générer un film lacrymal de qualité.

Or, quand nous travaillons sur l’écran, ces clignements diminuent. De surcroît, nous ouvrons plus grand les yeux, du fait de l’effort d’attention requis. Dans ces conditions, pas étonnant que certains se plaignent de sécheresse oculaire. !
La solution ? Des pauses régulières, plutôt courtes et répétées, pendant lesquelles vous clignez des yeux plusieurs fois de suite et, si besoin, complétez par des larmes artificielles sans conservateurs.

Hypermétrope, presbyte, ou porteur de lentilles ?

Si les contre-indications absolues au travail sur écran sont exceptionnelles, on a observé que l’hypermétropie, généralement bien compensée chez le sujet jeune, peut favoriser l’apparition de maux de tête.

La presbytie doit toujours être corrigée et avoir une bonne vision à mi-distance et de près.
Pour les porteurs de lentilles, pas de problème particuliers, elles sont tout à fait adaptées au travail sur écran dès lors qu’elles ont une bonne fonction lacrymale. Si les écrans ne sont pas nocifs, certaines mauvaises conditions d’utilisation peuvent accroître ou faire apparaître certains troubles. Comment les devancer ?

10 conseils pour mieux travailler sur écran

  1. N’hésitez pas à consulter un ophtalmologiste avant de travailler sur écran afin de dépister tout défaut visuel et bien sûr corriger les anomalies
  2. Vous faire suivre régulièrement afin de vérifier la bonne adaptation de votre correction visuelle et ce, tout au long de votre vie
  3. Disposez l’écran perpendiculairement aux fenêtres
  4. Protégez-vous avec un store à lamelles horizontales si vous avez du soleil dans les yeux ou sur l’écran
  5. Ne placez aucune source lumineuse dans un angle de 30° au-dessus du niveau des yeux (éclairage direct)
  6. Dirigez la lumière vers le plafond pour éviter un reflet ou un éblouissement (éclairage indirect)
  7. Placez le haut du moniteur au niveau des yeux
  8. Respectez une distance œil-écran de 20 cm
  9. Signalez tout trouble visuel ou de posture (mal au dos) au médecin du travail
  10. Faites de nombreuses petites pauses afin de relâcher l’accommodation en vision de loin et retrouver une fréquence de clignement normal.

 

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *