Il est en retard ou quoi ?

“Philippine a marché à dix mois, tu te rends compte ?
Et toi, Théo, il en est où avec la marche, il doit bien avoir vingt mois maintenant… ? ”.

Que répondre ? Rien. Ou si : Qu’on arrête de comparer les enfants entre eux. Qu’on les laisse grandir en paix !

A chaque enfant, son (bon) développement

C’est fou ce qu’un enfant a à acquérir pendant ses trois premières années. Après de longs mois passés bien au chaud dans votre ventre, il découvre le monde et a tout à apprendre sans aucun mode d’emploi dans sa petite main !
Apparition des premières dents ou grandes étapes (marche, parole, propreté…), tout les enfants ne se développent pas de la même façon au même moment.

Et c’est tant mieux ! Laissons de côté les performances flatteuses, les comparaisons plus ou moins valorisantes, laissons-leur la liberté d’évoluer à leur rythme !

Bien sûr, il existe des “ âges moyens ” pour franchir les grandes étapes : faire ses nuits entre trois et six mois, ses premiers pas entre dix et vingt mois, être propre entre dix-huit mois et trois ans…

Vous voyez, il y a une bonne marge, plusieurs mois à chaque fois. Donc aucune raison de s’affoler, si votre bout de choux fait partie des moins pressés et préfère rester bien confort sur ses fesses alors que son petit cousin du même âge gambade dans toute la maison !

Elle ne parle toujours pas ? Ouh la la ! mais elle a quel âge ?

Pas évident de rester zen face aux remarques plus ou moins bien attentionnées de son entourage (famille, copains) qui excelle parfois dans l’art d’appuyer là où ça fait mal : le petit « retard » de notre enfant.

On n’est pas aveugle, on voit bien qu’il n’est pas performant dans le domaine évoqué ! Pas la peine d’en rajouter et d’alimenter notre culpabilité toujours prompte à démarrer au quart de tour.

Un conseil : Consultez bien sûr, si nécessaire. Mais ne grossissez pas le retard éventuel de votre enfant. Ne vous polarisez pas dessus. Au contraire, prenez du recul. Acceptez le fait que votre enfant ne soit pas aussi valorisant que les petits précoces qui l’entourent.

Non, il ne colle pas, au jour près, aux âges moyens fixés par les pédiatres. Voilà une preuve de personnalité !
Un léger retard dans l’une des grandes acquisitions n’a, jusqu’à nouvel ordre, jamais tué personne. Seulement dérangé certains !

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *